Un ami médecin m’appelle : il est tellement effaré de la situation qu’il se prépare au pire

« Bonjour, j’aimerais te parler en toute discrétion. Quel est le meilleur moyen ? De vive voix serait l’idéal. Amitiés. »

J’ai reçu ce message d’un ami médecin, qui exerce dans le Grand Est.

Intrigué, je l’appelle sur une ligne sécurisée, à sa demande (il pense que mes écrits dérangent le pouvoir macronien, et que je suis certainement « surveillé »).

Et là, ce qu’il me dit me laisse sans voix :

« J’ai évolué dans ma réflexion, me dit-il.

J’ai cru pouvoir faire le dos rond, le temps que l’épidémie se termine. Que le bon sens allait bien finir par revenir.

Mais maintenant, je pense que je dois me préparer au pire.

Je repense beaucoup aux Juifs allemands, dans les années 1930, qui n’ont pas quitté le pays parce qu’ils ont pensé jusqu’au bout que ça finirait bien par « aller mieux ».

Je ne sais pas ce qui va se passer en France. Mais je me tiens prêt à faire mes valises, à tout moment. »

Si vous connaissiez ce médecin, vous seriez interloqué.

C’est un grand humaniste, doux, pédagogue, réfléchi, philosophe.

Il n’a rien d’un « complotiste délirant ».

J’ai donc essayé de comprendre pourquoi il était aussi inquiet.

Les « non-vaccinés » sont-ils en train de devenir une minorité opprimée par la majorité ?

Sommes-nous sur une pente glissante, qui justifierait les pires angoisses pour notre avenir ?

J’ai fait la liste… et en effet, il a raison : ce qui se passe est de plus en plus préoccupant.

CHOQUANT : regardez comment sont traités les « non-vaccinés »

La nouvelle est tombée ce week-end.

Voici ce que vient de faire la Lettonie, une démocratie de l’Union européenne[1] :

On ne peut pas imaginer mesure plus « anti-démocratique ».

Il n’y a évidemment aucune justification « sanitaire ».

C’est de la discrimination politique pure et dure contre les non-vaccinés, sans la moindre raison valable.

Étonnamment, il n’y a eu aucune réaction de l’Union européenne, d’habitude si prompte à tancer les pays qui violent les droits fondamentaux.

Alors, peut-être me direz-vous que la Lettonie est une démocratie « récente ».

Mais regardez ce qui vient d’être décidé en Autriche :

Cela veut dire que les non-vaccinés n’auront plus le droit de sortir de chez eux, sauf pour travailler, faire du sport et faire leurs courses alimentaires (ils n’auront pas le droit d’acheter des cadeaux de Noël pour leurs enfants).

C’est une privation de liberté inouïe à l’encontre d’une minorité de citoyens.

En Allemagne, on n’en est pas très loin.

Car certaines régions allemandes ont déjà mis en place un pass vaccinal[2] : les non-vaccinés n’ont plus du tout accès aux restaurants ni aux salles de sport – un test négatif ne suffit pas.

Et que dire de ce qui se passe dans les « grandes démocraties historiques », anglo-saxonnes ?

L’Australie est train de se muer en régime covidiste autoritaire :

  • Cet été, l’Australie a édicté une interdiction de quitter le pays (sauf exception individuelle)[3]. C’est d’autant plus incroyable que cette mesure visait même les Australiens qui vivaient à l’étranger, et qui étaient alors simplement de passage en Australie[4].
  • Depuis le 1er novembre, cette interdiction de quitter le pays s’applique exclusivement aux Australiens non-vaccinés : s’ils veulent quitter le pays, ils doivent remplir certains critères et « faire acte de candidature »[5] ;
  • Et comme si cela ne suffisait pas, un État policier s’est mis en place pour faire respecter les mesures « sanitaires » : un homme de 27 ans a été traqué par la police et considéré par les médias comme « l’ennemi public numéro 1» simplement parce qu’il avait été testé positif… et osé sortir de son hôtel[6] !

Au Canada, on assiste aussi à une discrimination draconienne des non-vaccinés :

  • À la fin de ce mois de novembre, les non-vaccinés ne pourront plus prendre l’avion – un test négatif ne suffira même pas, ils ne pourront plus voyager[7] ;
  • Cela veut dire que les non-vaccinés ne pourront même plus sortir du territoire canadien, puisque cela ne concerne pas seulement les vols intérieurs, mais aussi les vols internationaux !
  • Écoutez l’inquiétude de cette étudiante française de 23 ans ! « En arrivant au Canada, j’avais conscience que je ne pourrais pas faire certaines activités sans être vaccinée. Mais je ne pensais pas qu’on allait m’empêcher de rentrer chez moi. »[8]

Quant aux États-Unis, peut-on encore parler du pays des libertés ?

Le gouvernement fédéral a décidé ouvertement de violer la Constitution, en imposant une obligation vaccinale à tous les travailleurs !

Selon un décret présidentiel, tous les employés des entreprises de plus de 100 personnes seront obligés de se faire vacciner (ou de faire des tests répétés) sous peine de licenciement.

Ce décret concerne, tenez-vous bien, environ 100 millions de travailleurs américains !

Bien sûr, comme c’est illégal, plusieurs Cours fédérales américaines ont immédiatement suspendu cette mesure…

…mais pour l’instant, le président Joe Biden n’a pas semblé vouloir reculer !

Et ce n’est pas tout.

En ce moment, beaucoup de gouvernements redoublent d’imagination pour discriminer les non-vaccinés :

Prochaine étape : faire payer les frais d’hôpital aux non-vaccinés ?

À Singapour, c’est décidé[9] : le gouvernement a annoncé début novembre qu’il ne paiera plus les frais médicaux liés au Covid-19 des non-vaccinés.

Ce sera donc aux non-vaccinés de payer leurs propres frais d’hôpital, s’ils ont le Covid.

Et cette mesure est maintenant ouvertement évoquée par la presse française :

L’année dernière, alors même que les vaccins n’avaient pas encore été autorisés, le Parti radical de gauche demandait déjà le non-remboursement des frais de santé pour les « anti-vaccins »[10].

En Suisse, plusieurs élus ont demandé, eux aussi, à faire payer leurs frais médicaux aux non-vaccinés[11][12].

Donc, n’imaginez pas que cela ne puisse pas arriver, dans nos démocraties occidentales.

Rappelons qu’en France, si on n’en est pas encore là, il y a déjà des mesures très choquantes qui sont en vigueur :

  • Depuis le « pass sanitaire », les non-vaccinés qui ont des maladies longue durée (cancéreux, diabétiques, porteurs d’une infection de longue durée, etc.) ne peuvent plus se faire soigner, sauf à faire des tests fréquents : c’est une obligation vaccinale de fait ;
  • Même « punition » pour les non-vaccinés qui ont un proche malade ou vulnérable: il leur est interdit de rendre visite à leurs parents en maison de retraite, à leur enfant hospitalisé, à leur épouse victime d’une crise cardiaque… sauf à se soumettre à des tests réguliers, là aussi, qu’ils doivent payer de leur poche.

C’est la première fois qu’il faut payer (un test), pour accéder à l’hôpital en France…

…et cela semble ne choquer personne !

Quant aux soignants français, ils n’ont même pas la possibilité de se faire tester pour éviter le vaccin.

Même s’ils sont en pleine santé, à 25 ans, et qu’ils ont plus de risques de souffrir d’une myocardite vaccinale que du Covid, ils sont obligés d’être vaccinés, sous peine d’être suspendus, puis licenciés.

Comme il y a 130 000 soignants non-vaccinés[13], cela pose d’énormes problèmes de pénurie de soignants, et donc de fermetures de lits… alors qu’on s’apprête à affronter un hiver difficile !

Mais au-delà de l’absurdité de fragiliser l’hôpital en ce moment, TOUTES ces mesures sont extrêmement choquantes pour une raison simple : elles sont ABSURDES d’un point de vue sanitaire.

Pourquoi c’est extrêmement choquant et inquiétant ?

Ces mesures contre les non-vaccinés sont objectivement irrationnelles.

Non seulement elles ne font rien pour éviter l’épidémie, mais elles facilitent la circulation du virus !

Je vous l’ai dit et répété – et peu de scientifiques osent le contester désormais : le vaccin n’empêche ni les contaminations, ni la transmission du virus.

Je vous ai donné de nombreuses preuves, dans mes lettres précédentes :

  • Au Royaume-Uni[14], au mois d’octobre, chez les plus de 30 ans, il y avait nettement plus d’infections chez les vaccinés que chez les non-vaccinés !
  • Aux États-Unis, l’État du Vermont a battu son record de contaminations journalières depuis février 2020… alors que près de 90 % de sa population adulte est vaccinée[15] !
  • Même phénomène dans la ville de Waterford, en Irlande : 99,7 % des adultes y sont vaccinés[16], mais c’est la ville qui a récemment connu le taux le plus élevé d’infections en Irlande[17] !
  • Même chose, encore, en Islande, un pays ultra-vacciné, qui connaît une nouvelle vague de cas jamais vue depuis le début de la pandémie !

Et que dire de Singapour ? Je cite souvent cet exemple, car il est très révélateur.

Ce pays a beau discriminer les non-vaccinés, c’est depuis que sa population adulte est vaccinée à près de 90 % qu’elle a connu la plus grosse vague de cas et de décès Covid !

Explosion du nombre de cas et de morts Covid à Singapour depuis début septembre, malgré un taux de vaccination exceptionnel et de lourdes mesures de restrictions.

Bref, le vaccin ne fait RIEN pour stopper la circulation du virus.

Au mieux, c’est une protection individuelle contre les formes graves – mais en aucun cas un geste « altruiste », qui protégerait les autres.

Au contraire, il y a de bonnes raisons de penser que les pass sanitaires aggravent l’épidémie : les « vaccinés » se croyant protégés, ce sont eux qui participent majoritairement à la circulation du virus, en négligeant les gestes barrières de bon sens, et en ne s’isolant pas en cas de symptômes.

On vient d’ailleurs d’en avoir un exemple éclatant[18] : des personnes qui se savaient « positifs » ont pris l’avion, sans qu’on leur demande quoi que ce soit car elles étaient vaccinées[19] :

« On a fait des auto-tests, et il y avait cinq cas positifs, au moins ! Mais l’idée, c’était de dissimuler le résultat des tests pour pouvoir repartir tranquillement chez soi ».

Bref, si la menace Covid était réellement « prise au sérieux », on arrêterait tout de suite la discrimination absurde et contre-productive contre les non-vaccinés !

Et on commencerait par arrêter de décourager les non-vaccinés de se tester en les forçant à payer leurs tests !

C’est tellement contre-productif en période épidémique que même l’Allemagne a fait marche arrière, et réintroduit la gratuité des tests pour les non-vaccinés.

Bref, répétons-le : puisque les vaccinés transmettent autant le virus que les non-vaccinés, rien ne justifie toutes ces discriminations draconiennes.

Alors, que se passe-t-il en Occident ? N’est-ce pas une raison de s’inquiéter pour la suite ?

Les discriminations irrationnelles, arbitraires et violentes sont la marque des totalitarismes 

Certains s’offusquent que l’on puisse comparer les non-vaccinés aux Juifs allemands du début des années 1930.

Je peux tout à fait le comprendre.

Mais je comprends aussi ceux qui pensent qu’on est sur la même pente dangereuse.

En 1933, quand Adolphe Hitler prend les premières mesures anti-juives, personne n’imagine que cela finira par un génocide.

Regardez bien les premières mesures contre les Juifs allemands, prises en 1933 :

  • Les médecins et dentistes juifs sont exclus du système d’assurance-maladie ;
  • Les artistes juifs sont exclus du monde culturel, ils sont interdits de spectacle ouvert à tous ;
  • De façon générale, les fonctionnaires juifs peuvent être révoqués à tout moment.

On peut comprendre que certains fassent la comparaison avec :

  • L’interdiction faite aux non-vaccinés de sortir de chez eux, ou de quitter le territoire, sauf exception ;
  • L’interdiction d’exercer faite aux médecins non-vaccinés, la suspension et le licenciement des soignants non-vaccinés ;
  • Et l’interdiction de certaines manifestations sportives aux non-vaccinés : le numéro 1 mondial de tennis, Djokovic, va peut-être devoir renoncer à l’open d’Australie !

Je le répète : ce qui est angoissant, c’est que ces mesures n’ont aucun sens sanitaire.

Vous me direz peut-être que les non-vaccinés ont encore le choix de se vacciner… alors que les Juifs n’avaient aucun choix.

C’est vrai. Mais il faut aussi réaliser ceci :

  • Dès lors que le vaccin n’est pas « altruiste », rien ne justifie qu’on force qui que ce soit à prendre un traitement médical, dans une démocratie « normale » ;
  • C’est encore plus le cas lorsqu’il s’agit d’un traitement expérimental, sur lequel on n’a aucun recul sérieux sur les effets à moyen terme, notamment sur le risque de cancer ;
  • Et c’est encore plus le cas lorsque ce traitement cause des effets indésirables graves, et qu’il s’agit donc d’une roulette russe géante, avec peut-être 1 risque sur 10 000 d’en mourir, et 1 risque sur 1 000 d’avoir un effet indésirable grave !

Et tout cela est encore plus choquant, si on considère que :

  • Des traitements précoces existent, plus efficaces que les vaccins, sans le moindre effet indésirable grave ;
  • et la gravité de l’épidémie ne justifie de toute façon aucune restriction aux libertés : ce n’est pas la peste noire !

Bref, si la discrimination des non-vaccinés fait penser aux « heures sombres de notre histoire »…

…c’est parce qu’elle est irrationnelle, arbitraire et violente !

Et ce qui rajoute à l’angoisse, c’est que ces mesures sont acceptées par la majorité de la population, sans le moindre esprit critique !

C’est la même chose, d’ailleurs, avec les masques pour les enfants.

Tous les scientifiques sérieux savent que cela ne sert à rien…

…à part à préparer le terrain à la vaccination des 5-11 ans (elle-même absurde et dangereuse) : la fin du masque sera alors la « récompense » !

Vous comprenez l’angoisse de certains : si la propagande médiatique suffit à imposer des mesures aussi irrationnelles, sans que la population ne réagisse, jusqu’où cela ira-t-il ?

Ajoutez à cela la propagande et la censure, et vous comprenez le problème

Car oui, il faut bien parler de propagande et de censure des opinions « dissidentes », quand :

  • Les médias « officiels » vont tous dans le même sens, et n’acceptent pas de discours contraire à la doxa (exemple : le Pr Perronne, qui s’est signalé par sa lucidité, est interdit d’antenne !) ;
  • Les médecins qui osent s’exprimer sont systématiquement poursuivis par l’Ordre des médecins (y compris le Pr Raoult, pourtant le meilleur infectiologue du pays !), et même les avocats comme Maître Di Vizio sont poursuivis par leur Ordre ;
  • Et les géants Google, YouTube, Facebook, font la police sur les réseaux sociaux, en censurant systématiquement toutes les opinions dissidentes (la dernière en date : YouTube a supprimé l’audition de Peter Doshi, éditeur senior au British Medical Journal : cette vidéo est encore disponible ici, regardez-là tant qu’il est encore temps).

Le niveau de censure et de mensonge public est tout simplement effrayant.

Pour n’en prendre qu’un seul, le ministre de la Santé Olivier Véran a osé déclarer qu’il n’y avait « aucun décès » lié aux vaccins anti-covid !

C’est une absurdité statistique, quand on sait que plus de 1 000 morts suspectes ont été déclarées à la pharmacovigilance, rien qu’en France, et qu’il y a toutes les raisons de penser que la réalité est bien pire encore[20].

C’est aussi un mensonge éhonté face aux cas de ces jeunes, morts suite à la vaccination, sans qu’aucune autre explication raisonnable ne puisse être avancée :

  • Comme Maxime Beltra, 22 ans, en pleine santé jusqu’à son vaccin Pfizer : il est mort 9 heures après[21] ;
  • Comme Sonia B, 17 ans, morte d’une embolie pulmonaire 11 jours après son injection Pfizer[22] ;
  • Ou encore Mélanie, 16 ans, morte elle aussi quelques jours après son vaccin Pfizer[23].

Ces cas sont dramatiques, mais ils ne sont que l’arbre qui cache la forêt de morts et d’effets indésirables graves liés à ces vaccins (lisez ceci si vous en doutez encore).

Voici pourquoi mon ami médecin est si inquiet.

Ceux, comme lui, qui regardent la science en face voient bien que l’on vit dans un monde de fous.

Et ce « monde de fous » a des conséquences dans la vie réelle, avec des discriminations de plus en plus violentes contre ceux qui ont les yeux ouverts.

Peut-être que la folie covidiste s’arrêtera bientôt, que nous ne sommes pas sur une pente dangereuse, et que la comparaison avec les Juifs allemands n’aura plus aucun sens.

C’est mon vœu le plus cher.

Mais ce n’est pas une raison pour refuser d’imaginer le pire.

Car ce qui se passe sous nos yeux est déjà gravissime.

Sources

[1] https://www.blick.ch/fr/news/monde/inciter-a-la-piq-re-la-lettonie-prive-ses-parlementaires-non-vaccines-du-droit-de-vote-id16983154.html

[2] https://www.lci.fr/sante/video-restrictions-sanitaires-en-europe-les-non-vaccines-cibles-2201800.html

[3] https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2021/09/pandemic-australia-still-liberal-democracy/619940/

[4] https://www.theguardian.com/australia-news/2021/aug/06/australians-who-live-overseas-now-unable-to-leave-country-if-they-return-for-visit

[5] https://covid19.homeaffairs.gov.au/leaving-australia

[6] https://7news.com.au/lifestyle/health-wellbeing/covid-fugitive-anthony-karam-who-evaded-authorities-after-testing-positive-released-into-the-community-c-4049892

[7] https://www.journaldemontreal.com/2021/10/29/au-canada-et-a-linternational-voici-les-nouvelles-restrictions-vaccinales-dans-les-transports

[8] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1834929/vaccination-obligatoire-trudeau-voyages-canada-ressortissants-etrangers-mecontents

[9] https://www.rtl.fr/actu/international/singapour-les-non-vaccines-vont-devoir-payer-pour-leurs-soins-medicaux-7900094805

[10] https://twitter.com/PartiRadicalG/status/1328294856402276354

[11] https://www.tdg.ch/mauro-poggia-menace-de-faire-payer-les-antivaccins-qui-sont-hospitalises-962927368017

[12] https://www.lematin.ch/story/en-cas-de-covid-les-non-vaccines-devraient-payer-leurs-soins-246145820228

[13] https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/covid-toujours-130000-soignants-non-vaccines-malgre-lobligation-1356527

[14] https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1031157/Vaccine-surveillance-report-week-44.pdf

[15] https://www.wcax.com/2021/11/04/vt-daily-case-count-vaults-past-pandemic-record/

[16] https://www.irishexaminer.com/news/arid-40704104.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

[17] https://www.irishtimes.com/news/health/waterford-city-district-has-state-s-highest-rate-of-covid-19-infections-1.4707344?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

[18] https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/corte/covid-un-cluster-durant-un-stage-de-yoga-a-venaco-2327197.html

[19] https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/corte/covid-un-cluster-durant-un-stage-de-yoga-a-venaco-2327197.html

[20] https://www.sante-corps-esprit.com/roulette-russe-1-risque-sur-20-000-de-mourir/

[21] https://www.lalsace.fr/sante/2021/10/28/allergie-ou-pericardite-de-quoi-est-mort-maxime-beltra-22-ans-peu-apres-son-vaccin

[22] https://www.marianne.net/societe/sante/sofia-b-lyceenne-morte-a-gardanne-apres-une-injection-de-covid-une-enquete-ouverte

[23] https://www.midilibre.fr/2021/09/28/covid-19-une-lyceenne-de-16-meurt-apres-sa-deuxieme-dose-le-vaccin-serait-il-en-cause-9818445.php

172 Commentaires

Sources

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'abonner

172 commentaires

Legendre 17 novembre 2021 - 8h12

Merci
Que devons-nous faire?
Que pouvons faire?

Répondre
Dublixx Flow 17 novembre 2021 - 11h13

Manifs, Boycotts, Grève Géné-RÂLE!! partage d’infos, réinformation, organisations……
​Je vote RIC 2022….ps : ​glutathion n-acétyl-cystéine , suramine, zéolithe (antidotes)
R.I.C. en toutes matières exécutifs sans cadres limitatifs niveau local départemental régional national et Monnaie(s) Libre(s) T.R.M. sur Blockchains décentralisées peu énergivores = fin des politocards, des banksters et des multinationales destructrices.

Répondre
xbrossard 3 décembre 2021 - 9h11

simple: il y a 6 millions de personnes en age de voter qui ne sont pas vaccinés; si ces 6 millions de personnes votent CONTRE Macron, il n’est pas réélu, c’est certain. Il ne suffit pas de s’abstenir, car s’abstenir, c’est voter pour lui. Il faut réellement voter contre lui, QUELQUE SOIT LE CANDIDAT EN FACE.

Répondre
Franco! 15 décembre 2021 - 23h56

1. vous pensez que son successeur agira différement ?
2. que ferez-vous si le candidat en face est Marine Le Pen ou Zemmour ?

Répondre
SKINAZI 17 novembre 2021 - 8h54

Un grand MERCI à vous de nous tenir informés c’est adorable et nécessaire pour notre avenir et notre devenir
Cordialement 💕

Répondre
serge Boue 17 novembre 2021 - 9h10

bonjour en effet on est en pleine dictature , malheureusement je ne peux pas abonner pour le dossier du Dr Ménat car je n’ai plus de moyen financier , mon mari est en retraite et sa retraite a diminuer et si je fais je risque d’oublier d’arrêter et d’avoir d’autre prélèvement qui vont se rajouter à tout ce que j’ai déjà
Cordialement Mme boue

Répondre
Pauthier 17 novembre 2021 - 9h10

Bravo pour la parution de cette étude – sincère et tellement objective – Là tyrannie a encore de encore de beaux jours devant elle – nous régressons

Répondre
DELPHIS 17 novembre 2021 - 9h28

Lettre devrait nous faire réfléchir tous, hélas il y a beaucoup d’insouciants et d’aveugles qui ne veulent pas voir la vérité en face !

Répondre
DELPHIS 17 novembre 2021 - 9h32

Ne nous voilons pas la face, ce virus va changer notre vie et ce n’est malheureusement pas en notre avantage …

Répondre
gilles Herbaux 17 novembre 2021 - 9h43

Vous faites donc partie des persécutés, sceptico-complotistes, antipass , et manifestants des samedis matins accompagnés des gilets jaunes !!!!?
Dommage !!!

Répondre
Poulet 17 novembre 2021 - 12h28

vous, vous faites parti des fachos qui sont et seront d’accord pour enfermer ceux qui refusent de subir un acte médical.
vous faites partie des gens qui ont peur, qui croient tous ce qu’on leur dit. Mon dieu !!! les juifs sont des monstres ! mon dieu ! ils volent et tuent ! bah oui, c’est normal de les exclure de la société, de les virer, on en veut pas. Aucune pitié, aucune compassion pour l’être humain. Tout ça basé sur des croyances que les autorités vous inculquent par la peur. Vous êtes parmi les stupides de notre époque comme ceux, nombreux, de l’époque 1935-1945. Vous êtes facho, c’est ça, sans même vous en rendre compte. Dommage.

Répondre
Signe 17 novembre 2021 - 14h24

POULET , si je vous ai bien compris, à force de haine pour l’humanité, vous même vous allez finir à la « broche » ..,ou « braisé » 🤔 !!!
Vous me faites pitié 😖.
Je cite ce que vous dites = { Aucune pitié, aucune compassion pour l’être humain. }
👉 Au nom de tout être humain , et les juifs en font parties ; créés par Dieu et vivant dans la Vérité, en Vérité et pour la Vérité « … = Je vous pardonne !!!
👉 Vous avez de l’animosité dans le coeur, qui vous tue l’âme 😧
J’espère que vous êtes quand même soucieux de votre état de santé général Poulet !🤔
Au risque, un jour, de vous cramer vif !
je vous souhaite de trouver le VRAI REMÈDE qui pourra vous sauver !
👉 Ne soyez pas allergique à la Vérité et à la Vie et arrêtez les jugements sans fondement 😟.
Première chose, essayer de Vous aimer… ne tombez pas dans la marmite de la Haine !!!

Répondre
Plb 12 décembre 2021 - 0h28

Oui, c’est le cas. La covid-19 est un outil pour changer de paradigme.
Le changement climatique est le problème. Il faut éduquer les gens afin qu’ils acceptent de nouvelles règles très très contraignantes.
Ils sont éduqués avec les règles de la covid-19.

Certain le savent depuis longtemps comme moi (depuis l’été 2020).
Nous en informons les politiques (de l’assemblée national) ainsi que certains scientifiques.

Nombre d’entre eux sont donc informés.
Personne ne parle publiquement car pour 85% des gens c’est émotionnellement insupportable.

Et ce message sera rejeté par 85% de ceux qui le liront.

Cqfd

Répondre
Chevalier 17 décembre 2021 - 18h04

85% ?
Si seulement j’avais gardé 15% de mes amis et connaissances !
Un tas de crétins ignorants, désinformés, manipulables et manipulés, sans aucune conscience ni volonté de changer.
Je vous trouve bien optimiste en citant cette proportion.
Mais j’approuve votre constat.

J’ajouterais que le changement climatique est l’une des 3 raisons principales de ce changement de paradigme, qui s’effectue actuellement par la force et la manipulation.

Il y a la descente énergétique subie (faute d’extraire de plus en plus chaque jour, nous stagnons ou extrayons de moins en mois…), le dérèglement climatique ET le fait qu’il y a maintenant 8 milliards de bouches à nourrir.

Alors voilà : faute d’avoir des couilles et suffisamment de bon sens pour FAIRE LA PÉDAGOGIE DU PROBLÈME, les décideurs on décidé de faire… ça.

Répondre
Signe 17 novembre 2021 - 13h46

Malheureux de voir des gens qui se sont faits étouffés dans des hterbes folles, comme ici .
Comment ne pas voir et comprendre avec toutes les démonstrations et preuves tangibles et vérifiables que des  » personnes intègres » comme M.Bazin , ou autres…. luttent pour la Vérité et le bien du peuple, nous apportent la lumière ?
Je cite = {  » Vous faites donc partie des persécutés, sceptico-complotistes, antipass , et manifestants des samedis matins accompagnés des gilets jaunes !!!!? Dommage!.}

👉Dire ceci est tout simplement absurde, idiot , insensé et irresponsable ».😧

>> D’ailleurs, je ne comprends pas, pourquoi  » Monsieur  » suit les éditions de M. Bazin ?
Suivre les actualités sur les chaînes nationales doit lui suffire !!🙄
Apparemment, il doit être super intelligent, comprend tout, même les mesures sanitaires (vaccination , pass) et sociales (réf. Gilets jaunes) prises par « l’ Autorité  » (que je souligne 🙃!)
Ou alors il fait partie de ceux qui pensent qu’ils ne sont pas à la même hauteur que ces petits peuples considérés comme sans valeur 😟 , pauvres et ignares 😖!!!
>>> Alors là je dis : c’est dommage !!! …….tomber aussi bas……pourquoi ??? !!!! 😞
👉 ON ne peut pas dire que tout le monde peut avoir une vue 90/90 . Seulement quand on est aveugle, on peut essayer d’utiliser les autres sens . C’est logique : question de survie !
MAINTENANT,
>>> Celui qui se permet de juger = il ne fait qu’ invoquer le reflet de son miroir =  » CELUI QUI DIT QUI EST  »
Monsieur Bazin, MERCI DE PENSER À NOUS TOUS , ….Toutes vraies informations sont salutaires
MERCI POUR VOTRE ALTRUISME, qui n’a rien à voir avec se faire vacciner parce que :  » on est altruiste » 😶 🙃🙃

Répondre
Herdt 17 novembre 2021 - 9h53

Oui j’aime bien recevoir vos lettres qui sont généralement bien documentées et nous donnent un autre regard… merci et continuez à nous éclairer.

Répondre
leroy 17 novembre 2021 - 9h59

Désolé mais la vidéo de Doshi est (revenu ?) sur youtube: https://www.youtube.com/watch?v=3aZd6aTCAkM (au 17.11.2021 – 9:00)

dans les temps actuels ce type d’inexactitude conduit à discrédité la totalité du papier …

Répondre
Gassama salimata 17 novembre 2021 - 10h10

Bonjour, vos points de vue sont très intéressants mais vos courriers sont tellement longs qu’on ne peut pas les lire. C’est décourageant. Vous devriez aller à l’essentiel.
Merci et bonne journée

Répondre
Poulet 17 novembre 2021 - 12h32

Moi ça m’a pris quoi ?… 3 minutes à tout lire. Ouah ! c’est vachement long.
Ya tellement à rédiger sur ce sujet que je pense qu’on pourrait écrire un livre là dessus… vous vous arrêteriez surement à la page 5 😉

Répondre
Dubois Jade 17 novembre 2021 - 13h32

Bonjour, Gassama. Je pense que Hervé va à l’essentiel. Certaines choses, pour qu’elles soient bien claires et comprises par le plus grand nombre, prennent un peu d’espace pour être exprimées. L’écriture et la lecture ont été de tous temps les outils principaux pour diffuser le savoir et la connaissance. Hélas, aujourd’hui, les gens ne prennent plus le temps de lire, ils trouvent ça fastidieux. Ils sont tout fier d’avoir lu UN livre sur l’année. Alors qu’il y a peu d’années encore, les jeunes en lisaient un par mois, voire par semaine.
Le savoir et la connaissance se mérite. Faites donc un effort pour lire jusqu’au bout, ne fut-ce que pour respecter et honorer le travail de ceux qui font les recherches à votre place et vous les transmettent gratuitement, dans le seuls buts de partager, d’avertir de mettre en garde tout ceux et celles qui n’ont pas le temps, l’envie ou…le courage de faire leurs propres recherches.
J’espère ne pas avoir été trop longue pour vous.

Répondre
Magali 18 novembre 2021 - 10h41

En prenant le temps de les lire, on arrive jusqu’au bout.

Répondre
1 2 3 15

Laissez un commentaire