Effroi et incompréhension

Depuis le début de la pandémie, il y a un ÉNORME problème avec la réponse sanitaire.

J’ai pointé dans mon livre la responsabilité des multinationales pharmaceutiques, l’influence délétère de Big Pharma sur nos gouvernements et autorités de santé.

Mais vu les niveaux d’absurdité que l’on atteint, je me demande s’il n’y a pas d’autres influences en jeu.

(Je suis en train d’investiguer ce sujet très sensible, et vous en reparlerai – d’ici là, je serais très intéressé de savoir ce que vous en pensez, dites-le-moi en commentaire).

Il faut le répéter, le crier sur les toits : 

CE QUI SE PASSE EN OCCIDENT DEPUIS UN AN ET DEMI N’A AUCUN SENS, NI SANITAIRE, NI SCIENTIFIQUE.

Déjà, dès le début du mois de mars 2020, il était évident que quelque chose ne tournait pas rond.

« Coronavirus, une honte médicale » – c’est le titre de l’article que je vous ai envoyé le 9 mars 2020, il y a un an et demi[1] !

Je dénonçais à l’époque deux scandales : 

  • Qu’on ne parle nulle part de prévention et de protection de notre système immunitaire ;
     
  • Et qu’on « refuse des thérapies prometteuses pour des raisons de gros sous » (l’hydroxychloroquine en particulier).

Or ces deux scandales n’ont fait que s’aggraver et s’amplifier depuis 18 mois.

D’abord, des tonnes d’articles scientifiques sont parues pour confirmer l’intérêt de la prévention par le renforcement du système immunitaire : 

  • Le surpoids et l’excès de sucre sanguin sont un des principaux facteurs de risque d’avoir une forme grave du coronavirus pour les moins de 60 ans – et pourtant, avez-vous entendu quelqu’un vous parler d’alimentation ?
     
  • L’anxiété est un autre facteur de risque majeur en cas de Covid-19, reconnu par les autorités américaines[2] – mais cela n’a pas empêché les gouvernements et les médias d’enfermer les gens dans une psychose collective ;
     
  • Il a été démontré que l’activité sportive est un moyen efficace d’éloigner les formes graves de la Covid-19 – mais on a enfermé la population à domicile, fermé les salles de sport et même interdit l’accès aux parcs et forêts lors du premier confinement ;
     
  • Et bien sûr, des micronutriments simples comme la vitamine D et le zinc ont fait l’objet de dizaines d’études scientifiques montrant un effet favorable face à la Covid-19[3] – mais on s’obstine à les ignorer.

Tout ceci est absurde et dramatique, mais il faut reconnaître que ce n’est pas nouveau, hélas.

Chaque automne, depuis des années, on ne vous parle que du vaccin anti-grippe pour vous protéger des infections hivernales – et jamais de vitamine D et d’optimisation du système immunitaire.

La vraie prévention est depuis longtemps l’angle mort de la médecine conventionnelle, sous influence de Big Pharma qui déteste ce qui ne lui rapporte rien (la prévention fait même « pire » que cela, elle prive l’industrie du médicament de recettes financières en réduisant le nombre de malades !).

Donc, sur la prévention, je n’ai pas été très surpris – même si j’ai au départ espéré naïvement que la médecine officielle se remette en cause face à cette crise mondiale.

Mais ce qui s’est passé avec les traitements médicaux dépasse l’entendement.

Je vous l’ai dit plusieurs fois : le nombre de molécules qui ont fait la preuve d’une efficacité en prévention et traitement est tout simplement hallucinant[4].

Le Pr Didier Raoult l’a confirmé lui-même dans sa récente vidéo[5] : 

« Le nombre de molécules qui s’accumulent, qui ont une activité contre ce virus, qui ne coûtent rien et qui sont anodines, est considérable, qu’est-ce qu’on attend pour les tester ?

Si vous n’aimez pas l’hydroxychloroquine, je m’en fiche, testez donc l’ivermectine (…) il y a un réservoir de molécules énorme ! ».

Au fil de mes lettres, en plus du protocole Raoult et de l’ivermectine, je vous ai cité plusieurs molécules aux effets remarquables, validés dans des essais cliniques de grande ampleur, comme la fluvoxamine ou la proxalutamide.

Mais pour être complet, il faudrait ajouter quantité de médicaments banals et néanmoins efficaces comme des antihistaminiques (cyproheptadine, famotidine), des antiasthmatiques (montélukast), des anti-toux (bromexhine[6]), ou encore des anti-inflammatoires en inhalation comme le budésonide[7]

Du côté des molécules naturelles efficaces en traitement, je vous ai souvent recommandé la reine des vitamines, la vitamine D, mais j’ai bien sûr mentionné dès le départ des micronutriments utiles comme la vitamine C, le zinc ou encore le sélénium.

Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a quantité d’autres remèdes naturels sans danger qui ont obtenu des résultats spectaculaires dans des petits essais cliniques : mélatonine[8], curcumine[9], quercétine[10], propolis[11] et nigelle[12], pour n’en citer que quelques-uns. 

Pourquoi ne pas proposer aux patients ces remèdes prometteurs et sans risque ? Pourquoi refuser obstinément de les tester dans de plus grandes études ?

Encore aujourd’hui, le système médical refuse de vous soigner tant que vous n’êtes pas en détresse respiratoire, et vous conseille uniquement de prendre du Doliprane…

…alors qu’il est maintenant confirmé que le paracétamol risque d’aggraver votre Covid[13] !

Folie parmi les folies, les vrais médecins, ceux qui soignent avec certaines de ces molécules dès les premiers symptômes, n’ont cessé d’être traînés dans la boue et poursuivis par le Conseil de l’ordre !

A l’opposé, les experts des « conseils scientifiques » et les médecins des plateaux télé sont ceux qui ont chanté les louanges du remdésivir, médicament inefficace et dangereux, et continuent de cautionner les 4D (domicile, doliprane, dodo, décès) !

Quel est ce monde absurde ?

Oui bien sûr, Big Pharma a une énorme responsabilité.

L’industrie pharmaceutique influence fortement ce que vous entendez à la télé – à ce propos, ne vous étonnez pas si les médias reparlent bientôt de traitement précoce[14] ; c’est parce que les géants Merck, Roche et Pfizer sont sur le point de commercialiser des pilules anti-Covid hors de prix[15].

Mais l’influence de Big Pharma peut-elle tout expliquer ?

Le lobbying de l’industrie pharmaceutique peut-il suffire à priver l’Occident tout entier de traitements préventifs et curatifs salvateurs – sachant que cette omission coupable a causé des centaines de milliers de morts ainsi que des privations de liberté ravageuses ? 

Je n’en suis plus très sûr…

Surtout que l’absurdité de la réponse sanitaire ne concerne pas que les traitements : elle est PARTOUT, ET CONCERNE PRESQUE TOUS LES SUJETS LIÉS À CETTE CRISE !

La preuve, avec ces quelques exemples choisis : 

  • Ne trouvez-vous pas étrange que nos autorités et scientifiques ne semblent pas très intéressés de savoir d’où vient ce nouveau coronavirus qui a causé tant de dégâts dans le monde ? N’est-il pas crucial d’enquêter sérieusement pour éviter des nouvelles pandémies à l’avenir ? 
     
  • Pourquoi cette obsession pour les masques en population générale, alors qu’aucune étude randomisée sérieuse n’a prouvé leur efficacité dans cette crise, et qu’on sait de longue date qu’ils sont incapables d’arrêter les virus aérosols ? Comment a-t-on pu les imposer à l’extérieur ? Et comment a-t-on osé masquer toute la journée des enfants de 6 ans, alors qu’ils ne risquent rien face au virus et sont très peu contaminateurs ? 
     
  • Pourquoi avoir confiné et re-confiné, alors qu’un calcul simple du « coût-bénéfice » des confinements faisait apparaître, dès l’été 2020, qu’ils étaient ravageurs socialement, pour un bénéfice minime contre la pandémie[16] ? (le cas suédois, qui n’a pas confiné et ne subit aucune épidémie du variant delta en ce moment, suggère que le confinement aggrave même l’épidémie en la prolongeant inutilement et en retardant l’immunité collective) ;
     
  • Comment a-t-on pu prendre au sérieux les prédictions apocalyptiques des épidémiologistes (qualifiés d’« astrologues » par le Pr Raoult), basées sur des modèles mathématiques détachés de toute réalité pratique, alors que l’on sait de longue date qu’il est impossible de prévoir sérieusement l’évolution d’une épidémie ?
     
  • Pourquoi parle-t-on sérieusement de l’objectif de « zéro covid » ou « d’éradication du virus » alors qu’il est strictement impossible d’éliminer un virus qui mute aussi facilement, surtout quand il possède des réservoirs animaux, comme c’est le cas pour le Sars-CoV-2 ?
     
  • Comment nier que la vaccination généralisée, avec des vaccins qui ne ciblent qu’une seule protéine (spike), a tous les risques de favoriser l’émergence de variants dangereux, sachant que c’est un phénomène classique en infectiologie, connu de longue date avec l’antibiorésistance et observé après le déploiement de plusieurs vaccins, notamment celui contre les pneumocoques ? 
     
  • Pourquoi l’Organisation mondiale de la santé a-t-elle subitement changé sa définition de « l’immunité collective » pour mettre en avant la seule immunité vaccinale ? Et pourquoi continue-t-on encore à espérer obtenir une immunité collective vaccinale alors que celle-ci est impossible dans le cas de la Covid-19, comme l’a reconnu récemment l’Oxford vaccine group[17], étant donné que le vaccin n’empêche pas les transmissions ?
     
  • Pourquoi avoir fait croire pendant des mois à l’absurdité selon laquelle l’immunité vaccinale serait plus efficace que l’immunité naturelle – sachant que cela ne s’est quasiment jamais vu en infectiologie, et que toutes les études n’ont fait que confirmer la supériorité incontestable de l’immunité liée à l’infection par rapport à celle liée au vaccin – et de ce fait, comment a-t-on pu vacciner des gens déjà infectés, alors qu’ils n’avaient aucun bénéfice à recevoir du vaccin, et uniquement les risques d’effets indésirables ?
     
  • Comment peut-on continuer à faire croire aux gens que ces vaccins anti-Covid sont « sûrs », alors que le nombre de morts suspectes et d’accidents graves rapportés à la pharmacovigilance n’a jamais été aussi élevé – plus de cent fois plus élevé qu’après le vaccin contre la grippe ?
     
  • Comment peut-on imposer un vaccin à des enfants de 12 ans en bonne santé qui n’ont RIEN à craindre de la Covid-19 et tout à craindre des effets indésirables graves du vaccin, pas seulement le risque reconnu d’inflammation du cœur (myocardite), mais aussi les risques imprévisibles d’un vaccin sur lequel nous n’avons strictement aucun recul ?

Et la liste n’est sans doute pas finie, je suis sûr que j’oublie encore des absurdités – comme ce pass sanitaire dont je vous parlais la semaine dernière : que le vaccin soit efficace ou pas, il n’a aucun sens[18] !

J’ai d’abord été désemparé devant tant d’absurdités, recommandées par des « experts » et suivies aveuglément par tous les responsables politiques occidentaux.

Et maintenant, je suis effrayé.

Sans être « complotiste », je commence à avoir du mal à croire que toutes ces absurdités sont liées uniquement au hasard ou l’incompétence.

Et vous, qu’en pensez-vous ? 

Dites-le-moi, en commentaire.

Sources

848 Commentaires

Sources

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'abonner

848 commentaires

Vallet 18 août 2021 - 8h04

Entièrement d’accord avec votre article,mais avec la collusion entre bien pharmacies, le monde des affaires et les politiques nous ne sommes pas sortis de cette crise avant longtemps.

Répondre
somdecoste.christine 18 août 2021 - 8h05

Je suis comme ils disent une personne avec des commodités. Oui peut-être mais pense t il raisonnablement que quand est immunodepreseur que cette injection n’est pas dangereuse. Moi j ai une BPCO et démence vasculaire et cérébrale et d autres choses. Je peux faire un AVC à tout moment. J’ai des problèmes de bronches et d d’emphysème.
Je crois que j ai plus à craindre de cette injection qui n est pas un vaccin est toujours au stade des essais. Je veux bien servir de cobaye mais je ne veux pas signer leur décharge.
Que l on vaccine les enfants est encore plus adhérent. D autant plus que le variant delta y résiste . Et le passage sanitaire a mis fin à me faire cette injection. Depuis l épidémie je n ai eu qu une bronchite. Parce que je prend du zinc
Magnésium vitamines D. Plus vitamines complètes. Et ceux de mon entourage font pareil autour de moi aucun cas covid. Bizarre quand même. Et le port du masque avec mes difficultés respiratoires n en parlons pas !!!!

Répondre
Valayer 18 août 2021 - 8h08

Je pense que si le President arrive a maintenir un etat d’urgence alors qu’il y a très peu de morts par Covid, c’est pour que Big Pharma puisse faire une 3 eme injection de vaccin a tous les vaccinés contre la réélection du président en 2022. Donnant-donnant

Répondre
hanna ayache 18 août 2021 - 8h10

Bonjour
je ne peux qu`etre d`accord avec vous, j `entends depuis le debut, sans parler de complot mais d`un nouveau monde, ce que je vois avec tristesse est que les valeurs de la vie ne comptent visiblement que pour des gens comme nous simples, ayant le soucis pour nos enfants, les gens qu`on aiment et l`autre dans ce qu`il represente, l`argent brule tout, et d`alleurs les feux consumment deja la nature de ar le monde, le reste c`est l`homme qui le fait.
ce que j`espere est un grand reveil des peuples, car je ne vois rien d`autre qui puisse faire avancer le monde pour un mieux.
on risque le pire, sans que nos dirigeants de bougent , triste, une fin de monde.

Répondre
Béatrice Maillet-Contoz 18 août 2021 - 8h16

Bonjour,

je suis comme vous effrayée, je ne comprends pas ce qui se passe, dans 50 ans, les historiens diront soit qu’ils sont devenus fous, soit auront les raisons inconnues à ce jour, de toutes ces décisions INCROYABLES et ABSURDES que les gouvernements prennent à notre encontre. Le plus dramatique et le plus fou étant la vaccination des enfants à partir de 12ans. On est obligé de se poser la question : Pourquoi ??? La conclusion est l’incompréhension, nous sommes effrayés, devant cet inconnu, qui n’est peut-être pas inconnu par tous…. et de sombrer dans le complotisme tellement les décisions prises sont folles et peuvent être graves de conséquences,

Vous avez énormément de courage de maintenir votre discours qui n’affirme rien, mais pose des questions, des interrogations légitimes… qui font que nous ne nous sentions pas isolés dans notre questionnement personnel effrayant.
Vive la Suède !

Répondre
Jean Garaboux 18 août 2021 - 8h17

Le gouvernement devient prof de médecine. Il prétend apprendre leur métier aux médecins de famille et leur impose son incompétence, appuyée sur celle de ses experts inconnus.
Tous les médecins pratiquants ont toutes les qualités pour faire face à toute situation inédite ou inattendue.
Que chacun fasse son métier et que les ministres s’interdisent de marcher sur les platebandes des médecins de ville en les respectant.
J’ajoute que les annonces quotidiennes de suivi de ce virus tournent au ridicule.
Ce virus si contagieux ne tue que très peu ces jours-ci. Bien moins que les pathologies courantes, devenues d’importance secondaire, dont les malades sont déclassés.
Notre président et ses ministres se mêlent trop de ce qui les dépasse infiniment.

Répondre
Michèle CHARVIEUX 18 août 2021 - 8h17

Je lis vos messages depuis le début de la pandémie – Je n’ai jamais envisagé de me faire vacciner et, depuis que nos autorités gouvernantes s’emploient par tous les moyens à nous y obliger, j’ai encore moins envie car je me dis qu’il y a anguille sous roche et que tout ce beau monde doit avoir de gros intérêts financiers. Par contre, je respecte les gestes barrière depuis le début de la pandémie et je me soigne pratiquement qu’avec des huiles essentielles ; je ne vois pas du tout l’intérêt que pourrait m’apporter la vaccination mais je considère plutôt les nuisances qu’elle déclencherait. De plus, j’estime que l’obligation vaccinale est une atteinte à la liberté et que nous nous devons de réagir.

Répondre
LECOQ 18 août 2021 - 8h18

GENOCIDE

Répondre
Daniel Gelin 18 août 2021 - 8h18

Bonjour, merci pour vos partages..
Pour ma part, je pourrais échanger des pages entières, mais ce serait illisible à cause tu temps…
Les autres vont sûrement faire leur part.
Je prends en prévention de l’Artémisia en prévention chaque jour.
je suis informé sur l’évolution des recherches sur cette plante que j’ai connu « providentiellement » par 3 pistes distinctes en 1 semaine, surtout avec l’intention de participer à la lutte contre le Palu . de plus en plus d’études et de témoignages vont dans le sens de l’efficacité de cette plante en tisane contre le Covid en curatif et préventif. Un groupe s’est formé en Belgique qui communique ce qui est constaté, échange des plantes, des graines des infos…
Depuis, comme je suis ancien pépiniériste à la retraite, j’ai mis mes connaissance à des essais de multiplication par bouturage très prometteuses. Il me reste des centaines de plantes, et j’en ai donné plus de mille.
derrière tout ça, par d’autres expériences, je suis sur que nous sommes sous la domination de l’argent à tout prix: société de dealers qui essaient par la peur et les fausses informations de nous mettre sous hypnose véritable pour instaurer un totalitarisme, et pour cela ne veulent à aucun prix que les personnes soient autonomes (ce qui me fait choisir comme seule issue une recherche d’autonomie ‘énergie solaire, alimentaire, plantes « médicinales », bricolages … on peut dire corruption, et là ce mot est recevable par beaucoup, je vais utiliser un mot tabou: structure de péché: pour moi c’est la même chose, mais du coup ça ouvre un horizon plus vaste: Dieu et les démons qui veulent détruire le Bien
Comment lutter contre ces « démons » (qui pour moi ne sont pas seulement des « idées » de vieilles bigotes…)
Leur domaine de prédilection, c’est l’argent et la corruption avec
Donc mon « exorcisme », c’est essayer de donner ce que je peux éviter de vendre (retraité, j’ai une petite rentrée qui me le permet) en faisant ça, je me sens bien, victorieux, ravi de cette « manifestation »
Pour faire tomber l’argent, il faut arrêter de le nourrir pour qu’il nous frappe encore davantage. dans ton pays, tu payes des policiers et une armée qui, lorsqu’il n’y a pas de guerre véritable, se retournent contre le peuple (comme les maladies auto-immunes…) pour maltraiter celui qui le paye… désolant
Le combat, ce n’est qu’en partie contre les milliardaires de n’importe quel bord, mais contre les démons; la prière est importante (pas pour rester en prière sans agir) mais pour avoir les inspirations en fonction de ce que nous ne savons pas, qui nous dépasse. si nous battons les uns contre les autres, nous faisons le travail du diviseur. Prions pour ses « disciples » ou « complices » pour qu’ils se « convertissent ».
Conclusion, j’ai des plantes et de la tisane à donner, c’est ma part. l’autonomie, une partie de ce que je fais par un reportage TV local :3 minutes
https://www.notele.be/it61-media83008-daniel-gelin-pepinieriste-retraite-et-experimentateur.html
https://crowdbunker.com/v/aIJpNp94uV une analyse de psy sur l’hypnose totalitaire subie (1 h)
j’en profite pour un avis à propos de beaucoup d’information « spirituelles » pour « guérir » sont des pièges avec des « effets » secondaires, des « dettes » envers les esprits malveillants qui veulent faire des « contrefaçon de Dieu » de mauvaises qualité et un « prix à payer » : glisser vers l’enfer… ce serait un livre: témoignages de Joseph Marie Verlinde sur le net…très éclairant
désolé d’être entrée en conversation tabou…
que La Paix soit avec vous
Daniel

Répondre
Vives 18 août 2021 - 8h19

Cette pandémie est l’arbre qui cache la forêt,il y a autre chose derrière ces incohérences,ces invraisemblances,ces mensonges…la vraie question de fond ce n’est pas de savoir si l’on est pour ou contre le vaccin ,il y a une volonté derrière tout ça…je n’ai pas confiance à 200 pour 100 à ces gens qui nous dirigent…le véritable coup d’envoi,c’est Sarkozy avec son casse toi pôve con,il a bafouillé tous les codes en nous faisant du « voici »pourtant c’est lui qui en France a annoncé le nouvel ordre mondial à la télévision aux heures de grande écoute,le N.O.M déjà invoqué au début des années 80 dans certains milieux complotistes..puis est arrivé hollande qui nous a ridiculisé avec l’incapacité de respecter les protocoles élémentaires et enfin Macron,lui c’est le ponpon avec sa brutalité hystérique…bien sûr je vous fais court car ça demanderai à être davantage développé de vive voix,mais bon est ce que ca serait vraiment utile et nécessaire quand on sait que l’histoire se répète sans cesse !?

Répondre
1 2 3 4 73

Laissez un commentaire