En décembre 2022, nous avons vécu l’épidémie de « grippe » la plus MORTELLE depuis des années… et personne n’en parle !

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Une étrange maladie grippale a circulé en décembre dernier.

Je vous en ai longuement parlé dans ma dernière lettre (disponible ici si vous ne l’avez pas lue).

Cette « grippe » a la particularité de durer plusieurs semaines, avec fatigue anormale et toux grasse persistante… et avec un risque important de causer des bronchites ou des pneumonies.

Après vos plus de 1200 témoignages confirmant cet étrange phénomène, j’en ai recueilli encore des centaines suite à ma tribune à ce sujet sur France Soir[1].

Dans le lot, j’ai aussi reçu quelques remarques et objections.

Cela tombe bien, car j’ai continué mon enquête… et j’ai du nouveau à partager avec vous.

Mais d’abord, écartons une idée absurde :

NON, cette « grippe » n’était pas le Covid !

Un certain « Ari Kouts » s’est ouvertement moqué de mon article, en affirmant sur Twitter que cette grippe étrange de Noël n’était évidemment rien d’autre que… le Covid[2] !

J’avais pourtant précisé que beaucoup de gens touchés par cette grippe avaient réalisé un test Covid revenu négatif (personnellement, j’ai fait 3 auto-tests, tous négatifs).

Mais selon ce Monsieur, ce n’est pas une preuve suffisante :

« Le souci c’est que certains font des tests à la maison ou tests rapides qui ne sont pas toujours très performants avec omicron. Donc on peut comprendre qu’ils pensent que c’est autre chose ».

Je ne sais pas si les auto-tests sont moins performants sur les derniers variants. C’est possible.

Mais il y a deux raisons pour lesquelles la « grippe de Noël » n’était clairement pas le Covid.

La première est le ressenti des patients – c’est subjectif mais non négligeable.

Après 3 ans d’épidémie Covid, presque tous les Français ont été infectés au moins une fois par le coronavirus.

Ils savent ce que c’est que d’avoir le Covid.

Personnellement, je l’ai eu deux fois et les symptômes étaient très comparables, les deux fois. Or, la « grippe » de Noël qui m’a cloué au lit n’avait vraiment rien à voir avec le Covid.

Et vos centaines de témoignages l’ont confirmé : pour vous non plus, cette grippe bizarre ne ressemblait pas au Covid.

Et puis, il y a un autre élément, objectif :

Au moment où vous avez eu cette « grippe étrange »… il y a eu une épidémie DÉVASTATRICE de « syndromes grippaux » !

Si l’on regarde bien les chiffres officiels, le Covid était en recul lorsque l’épidémie de « grippe » a décollé.

C’est ce qu’a confirmé, fin décembre, la « cheffe » du nouveau conseil scientifique français, Brigitte Autran :

titre france info

Le 28 décembre, Santé Publique France s’est d’ailleurs inquiété de la virulence de l’épidémie grippale, avec une explosion des hospitalisations.

Pire, l’organisme public relevait une anomalie : en proportion, il y avait autant de « vieux » que de « jeunes » admis en réanimation[3] !!

C’est très inhabituel, pour une « grippe ».

Mais cela cadre bien avec les témoignages que vous m’avez envoyés – ainsi qu’avec mon propre cas personnel : je ne comprends toujours pas comment j’ai pu subir une complication sérieuse liée à cette grippe (une pneumonie !), alors que je suis jeune (40 ans) avec une très bonne hygiène de vie.

Le journal la Voix du Nord a donné un aperçu de la gravité de la situation, le 30 décembre :

« Quinze patients admis pour grippe dans les services de réanimation et de soins intensifs sur les cinquante lits : de mémoire de médecin, du jamais vu en quinze ans de service au CHU de Lille.

‘Autant de cas en même temps, c’est inédit’, appuie le centre hospitalier universitaire. »

Mais savez-vous ce qui m’étonne le plus ?

C’est que cet article de presse a été l’exception, pas la règle. Très peu de médias ont parlé de la virulence de cette « grippe de Noël ».

Cette omerta est d’autant plus étrange que les statistiques de décès sont sans précédent !

Ces chiffres officiels sont sidérants : pourquoi n’en a-t-on pas plus parlé ?

Déjà, le nombre de cas de « syndrome grippal » est assez inédit. On le voit bien avec les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé[4].

En France, le pic de cas en semaine 51 de l’année 2022 (tout à droite) établit un record sur les 10 dernières années :

On voit bien qu’il y a une flambée brutale, rapide, avec énormément de cas en même temps… mais sur courte période : 3-4 semaines seulement.

Et si l’on regarde le nombre de décès, le caractère inédit de la situation est encore plus flagrant[5] !

On le voit à l’œil nu : le pic de la fin 2022 est deux fois plus élevé que le précédent « record » de l’hiver 2018-2019.

N’est-ce pas un « évènement » qui mériterait qu’on en parle davantage ?

Le silence des médias français et occidentaux est d’autant plus étonnant que le phénomène est international.

Dans tout l’hémisphère Nord, il y a eu également un « record » du nombre de syndromes grippaux en décembre 2022, par rapport aux 10 années précédentes[6] !

Et l’exemple de l’Angleterre confirme que ces syndromes grippaux n’avaient rien de bénin.

Le graphique ci-dessous montre le nombre d’hospitalisations pour « grippe » depuis 2017. Là encore, le mois de décembre 2022 (ligne noire en gras) établit un record inédit[7] :

Autre fait troublant : cette grippe plus virulente que d’habitude était prévisible… mais personne ne nous avait prévenu !

En effet, on sait que l’hémisphère Sud subit les épidémies grippales quelques mois plus tôt qu’au Nord, lorsque c’est l’hiver chez eux.

Or il y a quelques mois, l’Australie a elle-même vécu une saison grippale particulièrement virulente : là-bas aussi, il y a eu un record de cas sur 10 ans[8] !

Que se passe-t-il ? Pourquoi parle-t-on si peu de cette « grippe » de tous les records ?

Et d’ailleurs, s’agissait-il finalement d’une simple grippe ?

Au final, ce « virus étrange » était-il simplement une grippe ?

Au début de mon enquête, j’étais convaincu que le « virus de Noël » n’était pas une vraie grippe.

Pour une raison simple : les symptômes de la grippe « classique » ne correspondent pas du tout à ceux de la pseudo-grippe de décembre dernier.

Pour moi, la grippe, c’est ce que décrit Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille :

« Lorsqu’on a vraiment la grippe, en général on s’en souvient : on est clous au lit 4-5 jours avec de la fièvre et on a mal partout[9].

En effet, j’ai eu la grippe étant enfant, et je m’en souviens comme si c’était hier – notamment les douloureuses courbatures. Je me souviens aussi du sentiment de libération absolu que j’ai ressenti quand la maladie a disparu, subitement.

Mais ce que j’ai vécu à Noël n’avait rien à voir : c’était moins violent, mais étalé sur plusieurs semaines, avec fatigue et toux anormale – et vous avez été des centaines à me témoigner de la même chose, en disant que vous n’aviez « jamais été malade comme ça ».

Donc, mon premier réflexe a été de penser que c’était un nouveau virus – et pas la grippe.

Toutefois, avec les graphiques que je vous ai montrés, je n’en suis plus aussi certain.

Certes, il est toujours possible qu’il s’agisse d’un nouveau virus – car les chiffres officiels comptent les « syndromes grippaux », sans toujours savoir avec certitude s’il s’agit ou non de « vraies grippes » (tous les virus des patients ne sont pas analysés).

Mais je pense maintenant qu’il pourrait s’agir d’une grippe mutante.

Après tout, le virus de la grippe mute en permanence, et il est difficile de savoir si les différents variants ne peuvent pas produire des symptômes très différents.

De plus, j’ai été particulièrement frappé par cette interview donnée par le virologue Etienne Decroly à France Info, quelques jours avant Noël[10] :

C’est le seul article de presse qui parle de ce sujet… pourtant EXPLOSIF !

Car Etienne Decroly nous dit ici deux choses capitales :

  • Que c’est une mutation de la grippe qui la rend plus virulente ;
  • Et que cette mutation rend le vaccin « partiellement inefficace».

Mais il dit tout ça en deux petites phrases… et il passe à autre chose… alors qu’on aimerait vraiment en savoir plus !

J’ai donc contacté le Pr Decroly, mais il ne m’a malheureusement pas répondu.

Au total, ne trouvez-vous pas cette affaire de « grippe de Noël » particulièrement intrigante ?

Pourquoi semble-t-il y avoir une omerta des médias et des autorités sur le sujet, malgré le nombre record de décès et les symptômes inhabituels ?

Ce silence du monde occidental cache-t-il quelque chose ?

Je ne sais pas, mais comptez sur moi pour continuer à chercher la vérité.

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

[1] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/un-nouveau-virus-t-il-circule-noel

[2] https://twitter.com/arikouts/status/1616028476712042496?s=20&t=vT8IXhalzVoKu8LYghB2uA

[3] https://www.lavoixdunord.fr/1272961/article/2022-12-30/grippe-une-forte-proportion-de-cas-graves-dans-plusieurs-hopitaux-du-nord-et-du

[4] https://app.powerbi.com/view?r=eyJrIjoiZTkyODcyOTEtZjA5YS00ZmI0LWFkZGUtODIxNGI5OTE3YjM0IiwidCI6ImY2MTBjMGI3LWJkMjQtNGIzOS04MTBiLTNkYzI4MGFmYjU5MCIsImMiOjh9

[5] https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-2.-saison-2022-2023

[6] https://app.powerbi.com/view?r=eyJrIjoiZTkyODcyOTEtZjA5YS00ZmI0LWFkZGUtODIxNGI5OTE3YjM0IiwidCI6ImY2MTBjMGI3LWJkMjQtNGIzOS04MTBiLTNkYzI4MGFmYjU5MCIsImMiOjh9

[7] https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1130497/Weekly_Flu_and_COVID-19_report_w3_correction.pdf

[8] Sélectionner l’Australie sur le tableau de bord de l’OMS : https://app.powerbi.com/view?r=eyJrIjoiZTkyODcyOTEtZjA5YS00ZmI0LWFkZGUtODIxNGI5OTE3YjM0IiwidCI6ImY2MTBjMGI3LWJkMjQtNGIzOS04MTBiLTNkYzI4MGFmYjU5MCIsImMiOjh9

[9] https://www.bfmtv.com/sante/l-epidemie-de-grippe-est-elle-vraiment-plus-intense-cette-annee_AN-202212220637.html

[10] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/grippe-le-virus-qui-circule-est-particulierement-virulent-estime-un-virologue_5557047.html

150 Commentaires

Sources

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'abonner

150 commentaires

PEYRAS Sylvaine 25 janvier 2023 - 8h40

Merci Xavier pour vos investigations qui nous permettent de ne plus nous laisser duper.

Répondre
Montignie 26 janvier 2023 - 12h16

Les statistiques de flambée de décès ne valent rien tant que le fait d’être vaccinés 1x 2x 3x 4x …n’est pas associé. Ces maladies emergentes sont là pour noyer le poisson des conséquences- coïncidences des vaccins.

Répondre
GAUDEFROY 25 janvier 2023 - 8h46

bonjour et merci surtout des infos que je voudrais bien partager mais qui restent lettre morte…
j’ai eu 3 fois la covid et 2 fois vaccinée. La vaccination cotre la grippe a été prolongé jusqu’à fin février
je tousse toujours un peu et suis fatiguée . Faut il me vacciner contre la grippe. j’ai 78 ans. Merci

Répondre
Dufait Anne 25 janvier 2023 - 8h47

Bonjour, j’ai eu cette grippe, début le jour de Noël, de la fièvre, des maux de tête et tout de suite une toux grasse, violente, qui a duré largement 4 semaines. Aujourd’hui j’ai encore des périodes de fatigue importante, j’ai 66 ans.
Mon époux, âgé de 74 ans, a été hospitalisé 5 jours plus tard pour une période de 12 jours dont 8 jours à l’isolement, avec oxygène durant 8 jours et fumigations. On s’est presque débarrassé de cette toux grâce à un sirop issu de la phytothérapie, je vais me procurer 2 autres flacons aujourd’hui. J’ai eu un déchirement musculaire intercostale à cause de cette toux. Bref, j’ai déjà eu la grippe mais jamais aussi violente au niveau respiratoire.

Répondre
Brigitte Bindi 25 janvier 2023 - 8h55

Bonjour Xavier,

Merci pour cette information importante. Je n’ai jamais eu de grippe et heureusement pas celle là non plus. Comme toi j’ai eu 2 fois le covid (juillet 2021 et juillet 2022) et je fais régulièrement des cures de vitamine D + Zinc. Peut-être est-ce efficace aussi contre la grippe ? Quoi qu’il en soit je te remercie pour les infos que tu nous envoies qui sont pour moi une mine d’or.
Brigitte

Répondre
Kuhn, Colette 25 janvier 2023 - 20h18

merci pour ces infos. mon mari et moi, 80 ans, les 2, vaccinés Covid 3 fois, lui vacciné de la grippe, moi pas, avons une toux bizarre depuis mi décembre à notre retour en Espagne venant de plusieurs pays d Europe dont la France. Toux sans fièvre, se situant plus au niveau du pharynx que du poumon.test Covid négatif, , soignés par HE, on commence à en voir le bout. nous n,avons jamais eut ça. bonne soirée

Répondre
NICOLAS 25 janvier 2023 - 8h58

Je me suis posé les mêmes questions.

Répondre
NICOLAS 25 janvier 2023 - 9h01

Je me suis posé les mêmes questions. Je vous rejoins.

Répondre
Brys 25 janvier 2023 - 9h01

Que le vaccin contre la grippe est (partiellement 🤪) inutile alors que la FDA vient d’annoncer qu’il était temps de changer de cap de Covid vers système grippe : un vaccin annuel

Répondre
marie-renee Lahary-Dubern 25 janvier 2023 - 9h02

Le 27 Decembre 2022 J’ai eu cette fameuse grippe bronchite et gastro en même temps une semaine avec 40,2 de température et actuellement j’ai toute les peines pour retrouver ma forme je toussé toujours et la fatigue générale et l’appétit se fait désirer

Répondre
BONARDEL Danielle 25 janvier 2023 - 9h05

Je suis perplexe en effet ! Merci

Répondre
Nawal 25 janvier 2023 - 9h06

Bonjour
Ma famille et moi avons également été touché par cette étrange « grippe »
Je me suis demandé si ce n’était pas un nouveau virus « envoyé » dans une population déjà bien affaiblie par un pseudo vaccin. Autre question : les vaccinés ne seraient-ils pas des « laboratoires » ambulants de mutation des virus ?! Si c’est le cas, on peut se faire du souci pour l’avenir !…

Répondre
1 2 3 15

Laissez un commentaire