Dites-le moi franchement, en commentaire

Vous l’avez remarqué : depuis des mois, la plupart de mes lettres portent sur la question des vaccins.

J’assume ce choix, car j’estime que c’est un sujet VITAL, à tous points de vue.

Vital, d’abord, pour continuer à faire des choix éclairés – je rappelle que les autorités continuent de vous encourager à vous vacciner contre le Covid, y compris avec une 4ème dose.

Vital, aussi, pour comprendre les failles de la médecine moderne – et ainsi éviter de se faire piéger par d’autres défauts similaires de notre système de soins.

Car ce qui s’est passé avec les vaccins Covid est un incroyable révélateur. Un révélateur de l’influence de Pfizer et Big Pharma sur notre santé, bien sûr.

Mais aussi un révélateur de l’aveuglement d’une grande partie du corps médical. Cela paraît fou, mais la majorité des médecins ont sincèrement cru que ces vaccins seraient une « baguette magique » contre l’épidémie (alors que ceux qui connaissent un peu le sujet, comme le Pr Raoult, disaient depuis le début que c’était impossible). Et quand les effets indésirables graves se sont multipliés, la plupart des médecins n’ont rien dit.

Cela en dit long sur les défauts de cette profession : son optimisme exagéré dans les traitements médicaux, et son inaptitude à en reconnaître les effets indésirables (la fameuse « iatrogénie »).

L’affaire des vaccins Covid montre aussi la difficulté du corps médical à parler de l’importance de la prévention santé et du renforcement du système immunitaire.

Il est inimaginable, invraisemblable, impardonnable que le mot « vitamine D » n’ait jamais été prononcé par les autorités de santé pendant plus de 2 ans de Covid. Alors que son efficacité, évidente dès le départ, n’a cessé d’être confirmée par des dizaines d’études scientifiques.

Or une raison majeure de cette omerta dramatique est que cette simple vitamine concurrençait le « dieu vaccin », seule réponse acceptable pour Big Pharma et notre establishment médical.

La vaccination est aussi un sujet vital, car c’est aussi un cheval de Troie redoutable contre nos libertés fondamentales.

Rendez-vous compte. On a interdit à des Français de prendre le train, voire même de travailler, sous prétexte qu’ils avaient refusé de se faire injecter une substance expérimentale, dont l’efficacité n’avait pas été démontrée sérieusement et dont les risques étaient manifestes !

Encore aujourd’hui, il est interdit d’entrer aux États-Unis si l’on n’est pas vacciné… alors même que l’on sait maintenant que les vaccinés sont davantage contaminants que les non-vaccinés !

C’est notre liberté la plus élémentaire, celle d’aller et venir, qui est remise en cause !

Bref, à tous points de vue, le sujet de la vaccination me paraît ESSENTIEL.

Il me paraît indispensable de mieux connaître son histoire, ses mythes, ses véritables avantages et inconvénients. Pour bien comprendre la société dans laquelle nous vivons et faire les bons choix pour sa santé.

Ceci étant dit, je pourrais comprendre que vous en ayez un peu marre.

C’est pourquoi je m’adresse à vous, et vous demande de me répondre, en commentaire.

En avez-vous assez de recevoir des lettres de ma part sur la vaccination ? Souhaitez-vous que j’arrête totalement ? (J’avoue que cela me serait difficile, mais je reste à votre écoute.)

Merci de me répondre franchement, ci-dessous en commentaire

Et j’en profite pour vous remercier, du fond du cœur, de continuer à me lire.

Certains d’entre vous reçoivent mes lettres depuis plus de 5 ans, sans interruption !

Cela fait vraiment plaisir, et cela me motive à continuer de donner le meilleur de moi-même pour continuer à vous aider, autant que possible, à faire des choix éclairés pour votre santé.

Sources

2 541 Commentaires

Sources

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

S'abonner

2 541 commentaires

M. V. 17 août 2022 - 8h22

Monsieur Bazin, Plus que jamais, il FAUT persévérer dans la lutte et l’information par rapport à une méthode grossièrement appelée « vaccin » pour gruger les populations. La thérapie génique expérimentale contre la Covid-19 est tout sauf un vaccin et ce n’est pas parce qu’on lui attribue ce nom qu’elle en devient un ! Cette « thérapie » n’est PAS un vaccin : il faut faire cesser ce mensonge, exiger des résultats d’enquête, continuer de se battre pour enfin obtenir la transparence. Big Pharma prépare déjà la suite, bien plus grave encore – avec la complicité de nos gouvernants – avec les conséquences que l’on imagine sur nos libertés les plus fondamentales, sur notre droit à disposer de nous-mêmes et sur ses conséquences pour notre « démocratie »…

Répondre
MIENS 17 août 2022 - 8h22

non suis suis ok pr continuer faire seulement votre expose un peuplus cout stp merci mMiens

Répondre
Barlet 17 août 2022 - 8h24

Bonjour, Je pense que le « vaccin » peut être un plus. Mais je trouve que le masque bien posé, les gestes barrières, l’hygiène sont tout aussi efficaces.
Je suis une personne « fragile « , avec diverses pathologies dangereuses en cas de Covid. J’ai reçu trois doses de « pfitzer « , je continue le protocole de prévention, je n’ai pour l’instant pas contracter le Covid.
Trop de gens n’ont pas l’habitude de se laver les mains !

Répondre
Francoise 17 août 2022 - 8h24

Toutes vos lettres me sont d’une très grande utilité
Continuez à nous instruire et merci infiniment 🥰

Répondre
Marie Ledru 17 août 2022 - 8h25

Continuez il faut que l’on soit informés des mensonges concernant notre santé

Répondre
DOMINIQUE BARBAZ 17 août 2022 - 8h26

Merci pour vos lettres que je lis à chaque avec grande attention
Mais ça ne vous oblige pas à) ne traiter que ce thème Pleins d’autres mériteraient d’être abordés

Répondre
Françoise FLOHIC 17 août 2022 - 8h26

Surtout n’arrêtez pas ! Sinon qui prendra le relais pour s’insurger et nous informer ?
Cordialement.

Répondre
DELCOURT 17 août 2022 - 8h26

Non, non, n’arrêtez pas !!! Je vous suis très reconnaissante de faire des recherches.

Répondre
Sylvia 17 août 2022 - 8h28

Continuez à nous éclairer sur cette mascarade

Répondre
Lehoux 17 août 2022 - 8h28

Je trouve votre regard sur ce sujet particulièrement intéressant et instructif, nous avons besoin de comprendre pourquoi nos gouvernants et les autorités médicales prennent des décisions autoritaires, sans passer par le vote de nos représentants à l Assemblée nationale. Continuez sur ce sujet . Cordialement.

Répondre
1 2 3 4 5 247

Laissez un commentaire